web 2.0

Demain, votre poignée de main sera parfaite !

Si comme moi, vous n’êtes pas vendeur de voiture et vous ne faites pas de politique, alors tout au long de votre vie, vous aurez serré environ 15000 mains, soit une main et demi en moyenne par jour.

La poignée de main est un rituel qui à l’origine permettait aux interlocuteurs de montrer patte blanche, en effet, ils prouvaient ainsi qu’aucune arme n’était caché dans leur poing.

Aujourd’hui, ce geste d’apparence banal a trouvé une nouvelle utilité.

En effet, nos poignée de mains sont très révélatrices!


Une simple poignée de main peut nous faire tout rater ou tout réussir, un entretien d’embauche, une bonne affaire, une conquête amoureuse…

Votre poignée de main est toujours identique

De nombreuses études ont été réalisés à leur sujet et je vais tenter de vous révéler dans cet article les différents points auxquels vous devez absolument faire attention pour réussir votre première impression.

Il y a une dizaine d’années, William Chaplin et ses collègues de l’université d’Alabama avaient déjà établis un certains nombre de faits:

Nos poignées de mains sont stables dans le temps, c’est à dire que nous serrons toujours la main de la même façon et qu’il faut travailler pour en changer.

Les hommes ont des poignées de mains plus fermes que les femmes.

Les poignées de mains fermes (des hommes comme des femmes) font toujours meilleure impression.

Les extravertis serrent la main plus fermement, et les timides plus mollement.

De nombreuses études ont montré qu’une poignée de main étaient riche d’informations.

Comportement sexuel et poignée de main

Andrew Gallup, un psy de l’université d’Albany, a constaté, par exemple, que le nombre de partenaires sexuels des hommes était directement lié à la force de leur poignée de main, et que leur premier rapport sexuel avait eu lieu à un age d’autant plus précoce que leur poignée de main était puissante. L’explication est que la force de la poignée de main, de même que le comportement sexuel précoce, dépend du niveau de testostérone.

Un signe de vitalité

33 études menées sur 50000 personnes par le Dr Rachel Cooper, sur une période d’une quarantaine d’années au total, ont révélaient que les personnes qui ont une poignée de main molle ont une mortalité 67% supérieure à celles qui ont une poignée de main ferme.

Les 10 secrets d’une bonne poignée de main

Nos poignées de mains sont donc loin d’être innocentes et dévoilent, sans que nous nous en apercevions, une grande partie de ce que nous sommes.

On peut alors comprendre l’importance de prêter attention à la façon dont on sert la main.

Apporter consciemment certaines corrections nous permettra de faire des poignées de mains qui refléteront de façon plus correcte notre personnalité. Ces modifications pourront également vous permettre de camoufler certains traits de personnalité pour le premier contact, comme par exemple un excès de timidité ou un manque de confiance en soi qui devant un employeur ne feront pas un bon effet.

Donner une bonne première impression à la personne que nous rencontrons est capital, des études montrent que celle-ci est décisive et que ces premières secondes de jugement inconscient auront un impact conséquent sur la future relation personnelle ou professionnelle.

Selon William Beatie, psychologue, douze paramètres sont à combiner pour inspirer confiance et respect.

 

Le contact visuel

En effet, avant la poignée de main, on se tient correctement, avec une posture détendu, et on doit rentrer en contact visuel avec la personne. Si c’est possible, regardez la personne plusieurs mètres avant le contact.

La salutation verbale

Une poignée de main ne fait pas tout, saluez votre interlocuteur en disant par exemple Bonjour, ou Bonjour Monsieur/Madame si il s’agit d’un contact professionnel.

Le sourire de Duchenne

Arborez votre plus beau sourire. Le sourire de Duchenne, comme nous le verrons dans un prochaine article, est un sourire qui vient du coeur, il est sincère.

La complétude de la poignée de main

Rien de plus agaçant qu’une main fuyante ou qui se contente de nous prêter ses doigts.

L’humidité, la température, et la texture de la main

Une main sèche, ni trop chaude ni trop froide, ni rugueuse ni trop lisse, est plus agréable au toucher.

La force et la vigueur

Modéré, il faut un juste milieu. Pas besoin de broyer la main de votre interlocuteur, mais une main restant toute molle est encore plus désagréable. La vigueur doit être également modérée.

La position de la main

A mi distance entre vous et votre interlocuteur.

Le contrôle et la durée

Ni trop courte, ni trop longue, on contrôle ses mouvements et on relâche délicatement sa main.

Pour résumé

La règle pour les hommes ou pour les femmes est la même : main droite, une poignée complète commençant par la paume de la main, une pression ferme, mais pas trop, la main positionnée à mi-chemin entre vous et l’autre personne, une paume douce et sèche, environ trois mouvements, une vigueur moyenne, une durée inférieure à 2 ou 3 secondes, un regard soutenu tout au long de cette poignée et un sourire naturel.

Et bien sûr, le tout doit être accompagné d’une parole appropriée.

Avez-vous des anecdotes ou des conseils à propos des poignées de main ? Laissez moi votre commentaire ;-)


Ces articles devraient également vous intérésser:

16 réponses à “Demain, votre poignée de main sera parfaite !”

  1. Nathalie dit :

    C’est pas mal ! Il fallait y penser, ça ne m’étonne pas de vous Geoffrey.
    Demain ma poignée de main sera parfaite !!!

  2. Bonjour Nathalie, merci pour ce commentaire sympa!

  3. Jocelyne dit :

    Je crois que ma poignée de mains, bonjour M. ou Mme avec mon sourire est exactement correcte, je n’ai jamais eu de mauvais commentaires sur ça, mais par contre souvent de bons commentaires. Mais je déteste ceux surtout les hommes qui nous serrent tellement fort au point que le jonc me crochi dans le doigt (2X je ne suis pas vraiment chanceuse sur la poignée de mains avec certains hommes, hihihi!!!.

  4. Danièle dit :

    Effectivement la poignée de main est un contact très important surtout lorsque c’est le premier.
    Elle dévoile ce qu’est la personne.
    Une personne qui ne vous regarde pas en face et dont la poignée de main se fait du bout des doigts n’est certainement pas un personne franche.
    Le corps dévoile bien des choses…

  5. Bonjour Jocelyne et merci.

    Oui c’est vrai, certains n’y vont pas de main morte comme on dit ! Peut-être un manque de confiance en eux qu’ils essaient de cacher par ce contact très ferme ?

    Il faut s’adapter et on ne peut avoir la même poignée de main avec un enfant ou un rugbyman…

  6. karine dit :

    Bonjour,

    J’ai animé un atelier de communication il n’y a pas très longtemps et j’avais abordé cette fameuse poignée de main que tu décris parfaitement dans ton article ;

    La qualité de la poignée de main en dit long et comme tu le dis aussi dans ton article, il faut qu’il y ait le regard : en atelier, lors d’une mise en situation, les stagiaires devaient se rappeler de la couleur des yeux de leurs interlocuteurs….en serrant la main,il devait donc regarder la couleur des yeux de leur partenaire tout en se disant intérieurement  » t’as de beaux yeux tu sais ! » ce qui leur faisait esquisser un radieux sourire en même temps.
    Donc poignée de main ferme,regard et sourire…3 ingrédients en effet à ne pas négliger !

    N »oublions pas aussi la bise !! Qu’en penses tu ?

    A bientôt…sur ce site …que j’affectionne vu le titre du mien ! hihi !
    karine

  7. Bonjour Karine, et merci pour ton commentaire.

    L’astuce de regarder la couleur des yeux en se disant « t’as de beaux yeux tu sais ! » est vraiment super :-)

    C’est une manière simple de faire rentrer en soi les ingrédients à un sourire sincère et une attitude positive.

    Je crois que les Français, par rapport à beaucoup d’autres pays, sont des grands amateurs de la bise, même si l’on ne fait pas la bise à tous les inconnus.

    En plus, selon les régions, on a plus ou moins le choix sur le nombre de bisous!

    On fait passer beaucoup de choses en s’embrassant sur les joues, et ne parlons même pas du baiser sur la bouche!

  8. Sylviane dit :

    Ah je me sens mieux après avoir lu ton article qui me promet de vivre plus longtemps (poignée de main ferme).

    L’étude Gallup m’a surprise c’est vraiment inattendu.Une poignée de main molle et parfois humide n’est pas très glamour c’est vrai donc difficile peut-être de sortir ensuite avec la personne et …

    Il est vrai que pour moi la poignée de main a toujours été un indice de la personnalité et tout ton article ne fait que le confirmer.

    Je te donne donc une poignée de main ferme avec un beau sourire

  9. Bonjour Sylvianne.

    C’est vrai que certaines de ces études sont vraiment surprenantes, on peut en trouver d’autres sur internet par exemple qui montrent la relation entre une poignée de main et la densité osseuse !

    Merci pour ton commentaire et à bientôt ;-)

  10. Severine dit :

    Bonjour,

    Pour moi, personnellement, j’ai une bonne poignée de main et j’aime qu’en retour la poignée soit ferme (mais pas trop – car pour moi, les hommes qui serrent trop fort c’est pour me montrer qu’ils sont supérieurs à moi et ça, ça m’agace).

    Et j’aime particulièrement le regard lors de ces poignées de main car pour moi c’est comme si on signait un contrat !

  11. Bonjour Séverine,

    merci pour ton commentaire.

    Je partage ton avis,le regard, c’est la clé de tout, et ce sera certainement le sujet d’un prochain article :-)

  12. remi dit :

    Très bonne description de la poignée de main parfaite.
    Merci pour cet article très clair.

  13. tout à fait d’accord avec cet article.
    J’ai eu un jour un gros problème de « poignée de main », si j’ose dire. Je devais rencontrer mes futurs employeurs pour un stage. Je suis arrivée en nage et comble du malheur, j’avais un pull noir qui avait laissé des peluches sur mes mains. Bref, j’avais les mains moites couvertes de peluches noires. La seule solution a été de passer les mains sous l’eau. Devant mon employeur, je suis restée naturelle, j’ai expliqué le problème qui m’empêchait de lui serrer la main, très simplement et tout s’est très bien passé…

  14. vieactuelle dit :

    Rien de plus énervant qu’une poignée de main mollassonne ! Ou alors ceux qui serrent juste le bout des doigts…!

  15. Frantz dit :

    Bonsoir Geoffrey
    Il faut ajouter à cela l’orientation de la main qui défini aussi le caractère de dominant(paume vers bas) ou de soumis(paume vers le haut), la position neutre étant la verticale. Informations tirées du livre « Les questions sont les réponses » d’Allan Pease.
    Cordiale poignée de main.

  16. Bonjour Frantz,

    Merci pour ton message. Ton conseil est judicieux, encore un livre à ajouter à ma liste d’envies Amazon ;-)

    Geoffrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *