web 2.0

Apprenez à pardonner

comment pardonnerNote : cet article invité à été écrit par Annabelle Dietrich, coach en développement personnel, et responsable du site Coach Motive.

Accorder son pardon repose sur une démarche personnelle et spirituelle et non sur une démarche morale et sociale.

Pardonner est un cadeau que vous vous faîtes qui vous redonne de l’énergie.

Il faut du courage pour pardonner, c’est un acte noble.

Pardonner est nécessaire pour être libre, pour redonner à l’autre l’objet de son offense, c’est-à-dire le fardeau que vous portez en permanence sur votre dos depuis que vous avez été blessé. Pardonner permet de ne pas subir et de ne pas souffrir deux fois.

Attention, pardonner ne veut pas dire oublier, ni excuser, ce n’est pas renoncer à vos droits, ce n’est pas se rabaisser.

Les 9 étapes du pardon:

  1. Stoppez toute envie de vengeance.
  2. Stoppez vos gestes offensants (stoppez les pensées et les comportements engendrés par votre ressentiment).
  3. Prenez conscience de votre blessure, exprimez vos émotions, acceptez d’être en souffrance.
  4. Partagez votre blessure: parlez de votre blessure, en quoi est-ce un problème pour vous? Quelle est selon vous la nature de votre blessure ? Pour répondre à cette question, je vous conseille de lire « les cinq blessures » de Lise Bourbeau. Voici ces cinq blessures : Trahison, Rejet, Abandon, humiliation, Injustice, soit TRAHI.
  5. Acceptez votre colère et votre envie de vous venger, pardonnez-vous à vous-mêmes. Identifiez votre perte et ce que vous regrettez.
  6. Commencez à comprendre votre offenseur, trouvez l’intention positive pour lui derrière son comportement. Attention, expliquer ne veut pas dire excuser.
  7. Trouvez un sens à votre blessure: qui êtes-vous devenu grâce à cette situation? Qu’avez-vous appris?
  8. Cessez de vous acharner, faîtes un travail de lâcher-prise. C’est l’étape où vous pouvez écrire une lettre à votre offenseur pour lui dire que vous lui pardonnez (à vous de choisir si vous voulez lui envoyer ou non). Vous devez faire le deuil de votre vie d’avant, voir comment vous pouvez vivre maintenant, afin de pardonner complètement.
  9. Donnez ou non une suite à la relation.

Un exercice pour vous aider à pardonner

Faîtes une liste des ressentiments qui vous pèsent.

En face de chaque ressentiment notez le prix à payer pour l’alimenter, ce que ça vous coûte en énergie, en douleurs inutiles pour vous et les autres, en occasions perdues. En quoi est-ce un frein à votre construction?

Chaque jour vous prenez un ressentiment et vous vous en libérez.

Réfléchissez dès maintenant comment vous allez vous y prendre.

Pour chaque ressentiment barré, faîtes-vous un cadeau pour vous faire plaisir.

N’oubliez pas, ne pas pardonner et rester dans le ressentiment vous fait pourrir intérieurement, c’est comme un cancer, un poison, une prison qui vous empêche d’avancer dans la vie. Alors apprenez à pardonner !

Laissez-moi un commentaire ci-dessous :-)


Ces articles devraient également vous intérésser:

8 réponses à “Apprenez à pardonner”

  1. Salut Geoffrey,

    Voilà un article très efficace et ô combien important ! Merci !

    Le pardon est en effet l’une des choses les plus essentielles pour vivre en paix avec soi-même et les autres.

    Mais, ça n’est pas toujours facile.

    On est souvent notre plus cruel juge. Comme tu dis bien, le pardon commence déjà par se pardonner à soi-même. Pour ensuite aller vers les autres.

    Les choses qu’on a pu nous faire (même si elles nous ont fait souffrir), c’est un cadeau de la vie : une manière d’avancer et de progresser. C’est donc un DON

    Et pardonner, c’est redonner à l’autre le DON qu’il nous a fait : lui redonner sa PART du DON. :-)

  2. nadjet dit :

    bonjour les amis, le PARDON , je l,ai vécu comme petite expérience; sur table d,un accouchement très dystocique c,est pardonner qui m,a soulagé.merci Geoffrey et Annabelle Deitrich .

  3. Aude dit :

    Le pardon est un moyen de reprendre du pouvoir personnel… Accepter parfois de devoir faire ce processus plusieurs fois avant d’avoir complètement pardonné ! S’il reste un trace, on ressent encore un fond de colère ou d’humiliation ou de honte…
    Parfois, il s’agit de se pardonner d’avoir eu un comportement que l’on juge plutôt négativement, parfois c’est envers l’autre qui a mal agi à notre avis et à nos dépends.
    Ce qui m’aide, c’est de compléter cette phrase type « Je me pardonne, moi (prénom), de m’être laissée (humiliée etc) par… » pour moi et aussi pour l’autre : « je te pardonne, toi (prénom), de m’avoir (humiliée etc) parce que tu (ne vois pas les choses de la même façon que moi etc)… »
    Un pardon dans plusieurs directions, puis je les visualise en les envoyant vers le soleil qui les fait « fondre » !
    Bon pardon à tous !

  4. Moi j’ai un petit truc symbolique et efficace que je transmets souvent à ceux qui me demande de l’aide et il semble que ça soit efficace. Ceux qui le font se sentent soulagés d’un poids.
    Il s’agit de faire une lettre à la personne choisie pour le mal qu’elle vous à fait, d’écrire tous vos reproches, espoirs décus, insultes s’il le faut…
    De mettre à la fin je te pardonne même si vous n’en pensez pas un mot.
    Et surtout de ne pas envoyer la lettre, mais de la brulée.

    Symbolique, simple, mais efficace !

  5. Nathalie dit :

    Bonjour Geoffrey,

    Le pardon !! C’est vrai que ça nous enlève un énorme poids des épaules lorsque nous arrivons à pardonner ! On se sent tout de suite plus léger et c’est un énorme soulagement !

    Mais ce n’est pas toujours facile, c’est un vrai travail sur soi…

    A bientôt :)

  6. Merci Aude, Patricia, et Nathalie pour vos commentaires et pour vos astuces.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.